Print Friendly

Approche intégrée de la sécurité à l’école

Le dispositif-cadre intitulé Approche intégrée de la sécurité à l’école (CSS en anglais) est au cœur de la démarche communautaire pour construire des écoles plus sûres. Des agences des Nations Unies et des organisations internationales de développement se sont regroupées sur le site extérieur http://gadrrres.net/ et ont adopté ce dispositif comme démarche commune.

Ce dispositif rapproche les orientations et pratiques éducatives en gestion des catastrophes au niveau national, régional, du district et des sites scolaires locaux.

Diagramme : L’approche intégrée de la sécurité à l’école

Le diagramme du dispositif comporte trois  cercles qui se chevauchent. Chaque cercle  représente un pilier.

Le dispositif-cadre CSS

Ce dispositif vise à coordonner les actions pour la prévention des risques de catastrophes, le développement durable et les objectifs de développement pour arriver à un accès universel à l’éducation. En leur donnant un objectif clair, le dispositif aide les partenaires du secteur de l’éducation à travailler plus efficacement et à se rapprocher d’actions du même type dans d’autres secteurs.

Les buts du dispositif sont de :

  • Protéger les apprenants et le personnel éducatif des accidents mortels, des blessures et autres préjudices physiques en milieu scolaire
  • Prévoir comment continuer à dispenser l’enseignement en présence d’aléas et de risques prévisibles
  • Protéger les investissements du secteur éducatif
  • Renforcer la prévention des risques et l’apprentissage de la résilience.

La construction communautaire et les trois piliers de la sécurité intégrée en milieu scolaire

Le dispositif CSS comporte trois volets tout à fait distincts mais qui se recoupent et sont importants pour la sécurité en milieu scolaire.

  • 1 er pilier : des installations scolaires sûres
  • 2 ème pilier : la gestion des catastrophes en milieu scolaire
  • 3 ème pilier : la prévention des risques et l’apprentissage de la résilience

Chaque pilier concerne un groupe différent d’intéressés et de responsabilités. La construction communautaire se place tout à fait dans le champ d’action du premier pilier mais elle est aussi nettement présente dans celui des autres piliers.

1er pilier : des installations scolaires sûres

  • Les collectivités travaillent avec les experts techniques pour choisir un site sûr, concevoir une école capable de résister aux aléas et la construire.
  • Les collectivités participent à la conception et à la construction, et si l’école est désignée pour servir de refuge à la collectivité en cas d’urgence, en veillant notamment à ce qu’elle soit adaptée et équipée pour cette fonction.
  • Les membres de la collectivité 

    acquièrent et appliquent le savoir-faire permettant de construire des bâtiments plus sûrs.

icon-schooldisaster

2 ème pilier : la gestion des catastrophes en milieu scolaire (bonne utilisation et maintenance de l’école)

  • Les collectivités aident à identifier des mesures non structurelles pour limiter les risques et sortir sans danger en cas d’incendie ou de tremblement de terre et pour protéger les équipements et outils scolaires contre l’eau et le vent.
  • Après la construction, le personnel scolaire et les élèves prennent des mesures d’atténuation non structurelles supplémentaires ; ils attachent les objets qui peuvent présenter un danger en cas de sinistre et participent à des exercices pour savoir comment mettre à profit les bâtiments scolaires sécurisés en cas de sinistre.

icon-disasterreduction

3 ème pilier : la prévention des risques et l’apprentissage de la résilience (pour encourager une culture de la sécurité)

  • Grâce à la construction d’une école plus sûre, les collectivités découvrent comment les aléas peuvent endommager leur école et leur cadre de vie.
  • En participant à la construction d’écoles plus sûres, elles découvrent en quoi le choix d’un site sûr, un modèle capable de résister aux sinistres et le souci du détail dans les techniques de construction réduisent les dégâts et sauvent des vies.
  • Ayant sous les yeux une école construite pour la sécurité, les futurs élèves et leurs familles peuvent continuer à tirer des enseignements de cette expérience vécue.
  • Les constructions d’écoles plus sûres renforcent la résilience de la collectivité en créant une culture de la sécurité.
NepalAustraliaFrenchSaudi ArabiaSpain